Embrayage Moto : Guide, Fonctionnement & Entretien

L’embrayage moto est l’un des éléments les plus importants de votre moto. Grâce à notre guide sur l’embrayage vous saurez tout sur son fonctionnement, son entretien et son remplacement.

L’embrayage de la moto est essentiel au bon fonctionnement d’une moto à engrenages, car il est chargé de synchroniser le moteur à la boite de vitesse de manière efficace et sûre.

Situé sur le levier gauche de la moto, sans lui, il ne serait pas possible de changer de rapports en roulant à grande vitesse, et aussi, il serait nécessaire d’éteindre le moteur à chaque fois que la moto s’arrêtait à un feu de signalisation ou à une intersection.

Conscient de son importance, nous allons vous dire ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur l’embrayage de votre moto : fonctionnement, changement, entretien,…

Sommaire de notre guide sur l’embrayage :

  • Qu’est-ce qu’un embrayage moto ?
  • Quand changer l’embrayage d’une moto ?
  • Comment changer un embrayage moto ?
  • Conseils pour changer vous-même l’embrayage de votre moto !
  • Que faire si le câble d’embrayage se casse ?
  • Comment fonctionne un embrayage moto ?

Qu’est-ce qu’un embrayage moto ?

L’embrayage d’une moto désigne un système qui permet la transmission de l’énergie mécanique du moteur vers la roue arrière. Bien que certaines motos BMW et Ducati utilisent encore un embrayage monodisque, la grande majorité des motos est équipée d’un embrayage multidisque. Il existe deux types d’embrayages multidisques : humides (à bain d’huile) ou à sec.

les différents types d'embrayage multidisque

L’embrayage multidisque à bain d’huile (embrayage « humide »)

L’embrayage multidisque à bain d’huile est le plus petit et le plus courant des embrayages utilisés sur la plupart des modèles de motos à engrenages. Ce type d’embrayage se caractérise par le fait que les disques soient immergés directement dans l’huile moteur, et c’est pourquoi ils ne peuvent pas être vus à l’œil nu.

Étant refroidi par l’huile moteur, l’embrayage multidisque humide a une durée de vie plus longue, ainsi qu’un fonctionnement plus progressif, ce qui se traduit par une conduite plus confortable et plus efficace.

L’embrayage multidisque à sec

L’embrayage multidisque à sec est de taille plus grande que l’embrayage à bain d’huile. Son fonctionnement fait qu’il est moins nocif pour l’environnement, car les gaz dégagés par l’usure ne sont pas libérés vers l’extérieur.

Les disques sont situés dans la zone extérieure de la moto, de sorte qu’ils peuvent être vus à l’œil nu, et contrairement à l’embrayage humide, ils fonctionnent au moyen d’un refroidissement par air.

Quand changer l’embrayage de votre moto ?

quand changer l'embrayage moto ?Comme tout autre élément de votre moto, l’embrayage a une durée de vie limitée. De fait, il est très important de changer l’embrayage d’une moto dès que les premiers signes d’usure commencent à se faire sentir, car il risque alors de cesser de fonctionner et donc d’envoyer votre moto directement au garage.

Pour cette raison, nous allons vous donner les clés afin que vous sachiez quand changer l’embrayage de votre moto :

Le premier signe qui vous indiquera que l’embrayage doit être rapidement remplacé viendra d’une difficulté lors du changement de vitesse. C’est le signe d’usure le plus courant et aussi le plus évident.

Une autre alerte qui pourra vous mettre la puce à l’oreille se produit lors de l’accélération. Si lors de vos accélérations vous remarquez que les tours de moteur augmentent sans que la vitesse ne s’amplifie, c’est probablement que votre embrayage est à changer.

Néanmoins, nous vous recommandons de ne pas attendre que ces signes d’usure apparaissent pour changer l’embrayage de la moto, car dans ce cas vous courez le risque de l’endommager définitivement.

Le mieux est vous référer à la date de renouvellement indiquée dans le manuel de votre moto, ainsi que de vous conformer à toutes les révisions effectuées, afin que votre garage vous informe lui-même de l’état dans lequel se trouve l’embrayage de votre moto.

En outre, pour augmenter la durée de vie de votre embrayage et parvenir à son parfait fonctionnement, vous devez utiliser une huile de qualité. Le bon entretien d’un embrayage contribuera également à retarder son usure.

Comment changer un embrayage moto ?

comment changer un embrayage moto ?Maintenant que nous vous avons indiqué quand changer l’embrayage d’une moto, nous allons vous expliquer comment le remplacer.

La première chose qu’il faut dire est qu’il est conseillé d’emmener votre moto dans un garage de confiance, car ce sera le moyen de garantir un remplacement fait par des professionnels et donc son parfait fonctionnement. Mais si vous avez de solides connaissances sur la mécanique de base d’une moto, vous pouvez envisager de le changer vous-même, et c’est ce sur quoi nous allons nous concentrer.

Conseils pour changer vous-même l’embrayage de votre moto :

étapes pour changer soi-même son embrayage motoSi vous souhaitez changer vous-même l’embrayage de votre moto, la première chose à faire est de vidanger intégralement l’huile du moteur. Nous vous recommandons de profiter de ce processus pour changer à la fois les filtres et l’huile elle-même.

Pour vider l’huile du moteur, vous devrez retirer la vis de fermeture du réservoir, et attendre que le liquide se vide complètement. Une fois l’huile écoulée, le couvercle de l’embrayage devra être démonté, en desserrant le câble d’embrayage, qui pourra également être remplacé par la même occasion du fait de son prix modique.

Vous devez garder à l’esprit que lorsque vous desserrez les vis, il se peut que le couvercle d’embrayage ne se desserre pas. Si cela se produit, tapez tout doucement avec un maillet ou un marteau en caoutchouc.

Une fois le couvercle enlevé, vous devrez nettoyer toute l’huile restante et retirer les ressorts d’embrayage, afin d’accéder aux disques. Vous pouvez les retirer de vos propres mains, mais si vous éprouvez des difficultés, vous pouvez utiliser un outil qui vous permet de faire levier et de faciliter le retrait.

Une fois tout cela effectué, la dernière chose que vous aurez à faire sera de monter les nouveaux disques d’embrayage, après les avoir préalablement laissés trempés dans l’huile de moteur pendant environ quatre heures. Vous vous assurerez ainsi qu’ils fonctionneront parfaitement dès leur installation tout en limitant leur usure.

Que faire si le câble d’embrayage se casse ?

que faire si le câble embrayage se casse ?Si le câble d’embrayage se casse pendant que vous conduisez votre moto, il devra irrémédiablement être réparé.

Comment procéder si vous n’avez pas de pièce de rechange et aucun garage  à proximité ?

Dans ce cas, la première chose à garder à l’esprit est que la boîte de vitesses ne se cassera pas. Deuxièmement, vous avez la possibilité de changer de vitesse sans activer l’embrayage, et par conséquent, vous pouvez continuer à conduire jusqu’à ce que vous atteigniez un garage.

Il faut savoir que sur une moto, il y a une marge à laquelle les vitesses peuvent être parfaitement changées sans activer l’embrayage. Pour cela, vous devez changer de vitesse au moment précis où la moto commence à perdre de la puissance, atteignant sa limite de régime. À ce moment-là, ce que vous avez faire est de couper le gaz puis de ré-accélérer lorsque vous êtes passé à la vitesse supérieure.

Bien sûr, vous remarquerez une légère saccade, mais vous n’en avez pas à vous inquiéter tant que vous ne parcourez pas trop de kilomètres de cette manière.

Comment fonctionne un embrayage moto ?

comment fonctionne un embrayage moto ?Savoir comment fonctionne un embrayage est essentiel pour que vous puissiez utiliser votre moto de manière optimale et tirer le meilleur parti des engrenages.

Les embrayages moto sont chargés de faire la jonction entre le moteur et la roue arrière, permettant ou non la transmission de la puissance fournie.

Lorsque la moto est au point neutre et qu’il n’y a pas de vitesse engagée, le moteur peut tourner librement. Mais dès qu’un rapport est enclenché, les tours-moteurs sont transmis directement à la roue arrière, permettant à la moto de démarrer et d’avancer.

Pour pouvoir passer du point neutre au passage d’un rapport, la figure de l’embrayage est essentielle, car il est en charge de faire la transition de transmission, permettant de joindre ou de séparer le moteur et la boîte de vitesses.

Lorsque l’embrayage est en position de repos, c’est-à-dire au point mort, il est engagé par la poussée du plateau de pression qui amène le disque de friction au contact du volant moteur. Mais au moment où nous actionnons le levier gauche, le disque de pression s’éloigne alors du disque de friction et les deux éléments sont séparés.

Lorsque la moto tourne, le vilebrequin tourne, de même que le volant moteur auquel il est attaché. Lorsque l’embrayage est enclenché, le mouvement est transmis à l’arbre de l’embrayage et à la boîte de vitesses. Lorsque vous débrayez le vilebrequin ne tourne plus et la transmission à la boîte de vitesses s’arrête.

Enfin, pour changer de vitesse, il y a seulement trois choses à faire à la fois : arrêter d’accélérer, appuyer sur l’embrayage et changer de vitesse.

Bien que beaucoup de gens pensent que l’embrayage moto se limite au levier gauche de la moto, alors qu’en vérité il est composé de multiples pièces permettant le processus de transmission :

  • Volant moteur
  • Vilebrequin
  • Carter d’embrayage
  • Moyeu
  • Pédale d’embrayage
  • Disques d’embrayage
  • Plateau de pression
  • Ressort d’embrayage
  • Manchon de débrayage
  • Arbre d’embrayage

Nous espérons avoir résolu dans ce guide toutes les questions que vous vous posiez concernant l’embrayage de votre moto. Car comme nous l’avons mentionné dès le départ, l’embrayage moto est l’un des éléments les plus importants du bon fonctionnement d’une moto.